La grotte ornée du Pont d’Arc inscrite au « patrimoine mondial » !

wikipedia Chauvet´s cave horsesCC BY-SA 2.0 Thomas T. from somewhere on Earth — Etologic horse study, Chauvet´s cave Uploaded by FunkMonk
wikipedia
Chauvet´s cave horsesCC BY-SA 2.0
Thomas T. from somewhere on Earth — Etologic horse study, Chauvet´s cave Uploaded by FunkMonk

Voilà, c’est fait! Désormais la grotte Chauvet ne nous appartient plus. Elle vient de se hisser au rang de patrimoine universel, plaçant ainsi l’Ardèche devant une très grande responsabilité. Notre devoir absolu, à partir de cetinstant, est de la traiter avec tous les égards dus à un bien commun, unique, fragile et précieux. Cette incroyable cavité est une œuvre culturelle majeure au service de la compréhension du monde, de l’humanité et donc de la paix. Si la tâche est immense, je n’en connais point de plus noble. Que vivent les 36 000 ans à venir et MERCI à toutes celles et ceux qui en Ardèche, en Rhône-Alpes et en France ont rendu possible cette si belle histoire!

Hervé Saulignac président du Conseil Général de l’Ardèche

 

chauvet

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo sur Rhône-Alpes TV

L’Unesco, dont le comité est réuni à Doha pour examiner les candidatures des sites aspirant à figurer au patrimoine mondial, a distingué la Grotte Chauvet, dans le sud de l’Ardèche, ornée des plus anciennes peintures connues à ce jour. Vieille de 36.000 ans, la Grotte Chauvet passait aujourd’hui son examen d’entrée au Patrimoine mondial de l’Unesco. Présentée par la France, la Grotte dite Chauvet-Pont d’Arc qui se trouve dans le sud de l’Ardèche, à quelques kilomètres du célèbre et majestueux Pont d’Arc, apporte « un témoignage unique et exceptionnellement bien préservé » des premières expressions du génie humain.
Restée fermée pendant plus de 20.000 ans après un éboulement de rochers, elle a été redécouverte en 1994 par trois spéléologues. Ours, rhinocéros, lions, panthères, bisons… la grotte contient plus de mille dessins qui sont autant, « d’expressions remarquables de la première création artistique de l’homme », au paléolithique, soit il y a plus de 30.000 ans! ». La grotte rejoint ainsi les autres sites distingués par les 21 membres du Comité tel: l’usine Van Nelle, «l’un des fleurons de l’architecture industrielle du XXe siècle», réalisée dans les années 1920 le long d’un canal à Rotterdam, ainsi que la filature de soie de Tomioka, créée en 1872 à Gunma, au nord-ouest de Tokyo, témoignage «de l’entrée du pays dans le monde moderne industrialisé», ou encore les Chemins des Incas (Qhapaq ñan) qui traversent l’Amérique du Sud de bout en bout.
La France défend aussi la candidature de la Chaîne des Puys et la faille de Limagne situé en Auvergne, à quelques kilomètres de sa capitale régionale Clermont-Ferrand, un site qui, en revanche, risque fort de ne pas obtenir les faveurs du comité.

©Par Isabelle Gonzalez France 3 Rhône-Alpes

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.