Comment choisir son thermomètre de cuisson ?

Blog culinaire pour tous !

Comment choisir son thermomètre de cuisson ?

septembre 29, 2021 Guide d'achat cuisine 0

Pouvez-vous rôtir un poulet juteux et tendre sans l’aide d’un thermomètre ? Si la réponse est oui, ne vous vexez pas, mais je pense que vous êtes peut-être un robot. Peu importe le nombre d’oiseaux que j’enfourne – et j’en ai enfourné tellement -, je ne peux pas me défaire de ma dépendance à l’égard des outils de mesure de la température que je possède dans ma collection. Et pourquoi le ferais-je ? Avec à peine plus de travail de ma part, je peux être sûre à cent pour cent que ce que je prépare est cuit exactement à la bonne quantité, sans avoir à trancher ou à regarder. C’est pour cela que lestoquesdardeche.fr vous propose son guide : Comment choisir son thermomètre de cuisson ?

 Notre sélection des meilleurs thermomètres de cuisson du marché :

Pour commencer notre guide, nous vous proposons notre sélection des meilleurs thermomètres de cuisson du marché :

Thermomètre de Cuisson ThermoPro TP16

Le thermomètre de cuisson ThermoPro TP-16 permet aux cuisiniers du dimanche ou chevronnés de vérifier la température interne de leur viande de la manière la plus facile imaginable. Peu importe le type de viande que vous cuisinez et la cuisson que vous souhaitez, le TP-16 peut fournir des températures dans toutes les situations ! Et vous pouvez également configurer un minuteur pour le plat d’accompagnement qui doit cuire pendant exactement 10 minutes.

Thermomètre de Cuisson Numérique ThermoPro TP02S

Avec le thermomètre numérique pour viande ThermoPro TP02S, vous pouvez obtenir des mesures de température ultra précises en quelques secondes et surveiller la température interne de votre prochain repas afin d’assurer qu’il soit parfaitement cuit. Insérez simplement la sonde dans la partie la plus épaisse de la viande et le thermomètre devrait afficher sa température. Lavez le thermomètre numérique avec de l’eau chaude et savonneuse après chaque insertion pour éviter la contamination croisée. Et ne vous inquiétez pas si vous oubliez d’éteindre le thermomètre de cuisson car il est conçu pour s’éteindre automatiquement au bout de 10 minutes s’il n’est pas à tous les coups à chaque fois que vous cuisinez ou que vous utilisez le grill. Le thermomètre pour viande est équipé d’un écran LCD et peut afficher les températures dans votre unité préférée, Celsius ou Fahrenheit.

Thermomètre Cuisine DOQAUS

DOQAUS Thermomètre à viande donne lecture en 3 secondes et est précis à /±1 degrés avec une large gamme de -50 °C à 300 °C (-58 °F à 572 °F). Avec ce thermomètre de cuisine, vous pouvez préparer de délicieux steaks avec beaucoup de chaleur sur le poêle ou sur le gril, sans perdre la bonne température. (Remarque: NE JAMAIS utiliser le thermomètre dans un four fermé). Avec un rétroéclairage lumineux et un grand écran LCD double face, vous pouvez facilement faire pivoter l’écran et lire facilement la température, même dans l’obscurité. Parfait pour la cuisine, les barbecues, les barbecues en plein air, les fêtes spontanées, les barbecues dans la cour et plus encore. Le thermomètre à viande avec la sonde rotative unique à 180 degrés rend le travail extrêmement facile, même pour les gauchers.

Caractéristiques principales d’un thermomètre de cuisson

De quel type de thermomètre alimentaire avez-vous besoin ? N’ayez pas honte si vous ne le savez pas. Le monde des thermomètres alimentaires est fait d’algorithmes complexes et de jargon technique. Dans ce guide d’achat facile à comprendre, nous allons aborder les sept facteurs que vous devez prendre en compte pour choisir un thermomètre alimentaire.

1. Reproductibilité

En bref, la reproductibilité fait référence à la capacité d’un thermomètre à produire exactement les mêmes résultats chaque fois que vous l’utilisez. Elle est importante car elle est liée à la précision du thermomètre.

Par exemple, si votre thermomètre indique 32 degrés pour un bain de glace à une occasion, et qu’il indique 35 degrés pour le même bain de glace la fois suivante, votre thermomètre n’est pas fiable. Lorsqu’un thermomètre ne peut pas reproduire des résultats précis à chaque utilisation, cela est généralement dû à de petits changements dans la sonde du thermomètre. Ces changements imperceptibles font que le thermomètre lit les températures différemment de ce qu’il faisait avant les changements.

Il est possible de corriger un thermomètre qui souffre de ces problèmes, mais cela ne dure pas longtemps. Il faut généralement ramener le thermomètre à viande à son état normal en le laissant reposer plus longtemps entre les utilisations. Si vous achetez un thermomètre mécanique, le processus peut être beaucoup plus difficile. Il faudra probablement le recalibrer entièrement.

2. Précision

Si votre thermomètre n’est pas précis, il est inutile de l’avoir. De nombreux aliments nécessitent des températures de cuisson exactes pour être bien cuits, et un thermomètre inexact peut vous amener à cuire des aliments plusieurs degrés plus chauds ou plus froids qu’ils ne devraient l’être.

Pour s’assurer de la précision des thermomètres, le National Institute of Standards and Technology a créé son propre moyen de tracer la précision d’un thermomètre donné afin qu’il réponde à ses normes. Cela permet aux fabricants de fabriquer des produits de haute qualité. La méthode suivante est utilisée pour déterminer la précision :

  • Ils établissent un tableau de comparaison détaillé avec des constantes reproductibles.
  • Ils calculent les différentes variables pour déterminer une marge d’erreur acceptable.
  • Les tests sont effectués par des laboratoires tiers, et chaque résultat est documenté pour montrer que le thermomètre reste dans la fourchette d’erreur acceptable.
  • Les testeurs sont tenus de fournir la documentation et les preuves nécessaires qui prouvent qu’ils sont qualifiés pour tester la précision des thermomètres selon le NIST.

Les normes de précision sont extrêmement élevées, car nous dépendons de la précision des thermomètres dans presque toutes les grandes industries. Il existe également des normes établies pour ce que l’on appelle la dérive. La dérive est simplement la façon dont un thermomètre perd lentement de sa précision au fil du temps en raison de l’exposition de ses capteurs ou de ses sondes à différentes températures ambiantes. En règle générale, le NIST recommande de réinitialiser un thermomètre une fois par an pour contrer les effets de la dérive.

3. Résolution

Une façon plus simple de comprendre la résolution est de la considérer comme la précision d’un thermomètre, ou le nombre de fractions de degré qu’il peut mesurer.

La plupart des thermomètres indiquent soit un dixième de degré, soit un centième de degré, ce dernier étant la variante la plus précise. Un thermomètre dont l’affichage comporte un chiffre après la virgule mesure un dixième de degré. S’il y a deux chiffres après la virgule, l’écran affiche une mesure aussi précise qu’un centième de degré. Cependant, dans certains cas, vous ne pouvez pas le dire simplement en regardant l’écran. Il est possible que les fabricants utilisent des affichages plus complexes pour des thermomètres moins précis, et certains affichages limités peuvent montrer moins d’informations que ce que fournit réellement un thermomètre. Cela a beaucoup à voir avec l’affichage utilisé pour fabriquer un thermomètre.

Pour vérifier l’indice d’un thermomètre, recherchez un petit symbole ressemblant à un signe plus au-dessus d’un signe moins. Le chiffre qui suit correspond à son indice de résolution.

4. Gamme

La portée n’est pas aussi importante que les facteurs précédents, mais elle doit être prise en compte avant de choisir un thermomètre. Elle détermine si vous pouvez ou non mesurer la température des aliments cuits à des températures plus extrêmes.

Par exemple, les aliments congelés peuvent descendre en dessous de la plage minimale standard d’un thermomètre, et certaines viandes fumées peuvent dépasser la plage maximale standard.

Si vous avez besoin d’un thermomètre qui peut lire bien au-delà de la plage moyenne, il existe de nombreux thermomètres conçus pour prendre des mesures précises dans des plages plus extrêmes. Il vous suffit de consulter les spécifications fournies par le fabricant.

5. Vitesse

Vous n’avez pas envie de rester assis à attendre un thermomètre pendant que vous essayez de cuisiner. En fait, lorsqu’il s’agit d’aliments très sensibles, un thermomètre lent peut ruiner votre plat. C’est là que la vitesse du thermomètre entre en jeu. De nombreux facteurs peuvent affecter la vitesse d’un thermomètre, mais les thermomètres électroniques sont généralement les plus rapides. Les différentes variables qui affectent les thermomètres électroniques sont les suivantes :

  • l’épaisseur de la sonde
  • Qualité du circuit
  • la distance entre la sonde et le circuit
  • la position à l’intérieur de l’aliment.

Un bon thermomètre à lecture instantanée possède généralement une sonde très fine, des circuits de haute qualité et une distance très faible entre la sonde et les circuits. La distance est importante car elle détermine la longueur de fil que le signal de la sonde doit parcourir avant d’être calculé pour obtenir une lecture correcte. S’il y a beaucoup de fils, le thermomètre ne peut pas afficher ses résultats aussi rapidement.

Il peut être difficile pour les consommateurs de déterminer la rapidité d’un thermomètre. Des tactiques de marketing sont souvent utilisées pour déformer la façon dont les tests de laboratoire évaluent un thermomètre, et les thermomètres sont souvent cinq fois plus lents que ce que prétend le fabricant.

Pour connaître la rapidité réelle d’un thermomètre, il suffit de regarder les constantes de temps divulguées par le fabricant et de les multiplier par cinq. Le chiffre obtenu correspond au nombre de secondes nécessaires à un thermomètre spécifique pour effectuer une lecture complète.

6. Enregistrement

Les fonctions d’enregistrement ne sont pas nécessaires pour la plupart des types de cuisson, mais elles sont inestimables lorsqu’il s’agit de fumer des viandes ou de les rôtir lentement. En effet, les températures ont tendance à fluctuer légèrement au cours du processus de cuisson, et certains aliments cuits lentement et à basse température doivent rester dans une certaine plage de température pour pouvoir être consommés sans danger.

Un thermomètre avec fonction d’enregistrement permet de suivre la température de vos aliments tout au long du processus de cuisson. Si un problème survient, il est généralement doté d’une fonction de notification qui vous permet de le résoudre avant qu’il ne soit trop tard.

Certains appareils n’affichent pas un enregistrement complet du processus de cuisson. Certains se contentent de calculer la température moyenne au fur et à mesure de la cuisson des aliments. Cette méthode est plus facile à utiliser pour les cuisiniers moins expérimentés, mais elle n’est pas aussi précise.

Comment étalonner votre thermomètre de cuisson

Afin d’obtenir une lecture précise, vous devez calibrer votre thermomètre (remise à la norme) souvent. De nombreux thermomètres, qu’ils soient numériques ou à cadran, possèdent leur propre bouton d’étalonnage ou leurs propres réglages, que vous trouverez dans le manuel d’utilisation de l’appareil. Toutefois, si votre thermomètre ne dispose pas d’une fonction d’étalonnage, utilisez l’une de ces deux méthodes pour étalonner votre thermomètre. Gardez à l’esprit que si votre température se situe dans une fourchette de 2° F par rapport à la température exacte, vous n’avez pas besoin de l’étalonner.

Méthode 1 : Eau glacée

Tout d’abord, remplissez un verre de glaçons et d’eau froide. Remuez l’eau et laissez-la reposer pendant 3 minutes. Puis remuez à nouveau. Insérez la sonde ou l’extrémité de votre thermomètre dans le verre, en veillant à ce qu’elle ne touche pas les parois. La température doit correspondre au point de congélation de l’eau, soit 32° F (0° C). Si votre thermomètre ne lit pas la bonne température, notez la différence et décalez votre thermomètre de cette différence lorsque vous l’utilisez pour prendre des mesures.

Méthode 2 : Eau bouillante

Commencez par faire bouillir une casserole d’eau distillée. Une fois que l’eau a atteint un point d’ébullition, insérez votre thermomètre, en veillant à ce qu’il ne touche pas les parois ou le fond de la casserole. Ne retirez pas la casserole du feu. La température doit correspondre au point d’ébullition de l’eau, soit 212° F (100° C). Si votre thermomètre ne lit pas la bonne température, notez la différence et décalez votre thermomètre de cette différence lorsque vous l’utilisez pour prendre des mesures.

Si vous utilisez un thermomètre en verre (y compris de nombreux thermomètres à bonbons ou à friture), il est conseillé de le maintenir immergé dans l’eau avant d’ajouter de la glace ou de commencer à bouillir. Cela évite que le verre ne soit choqué par un changement de température important et immédiat, ce qui pourrait le briser.

Comment utiliser un thermomètre alimentaire

Une fois étalonné, votre thermomètre alimentaire est prêt à être utilisé. Suivez les étapes suivantes pour utiliser correctement votre thermomètre alimentaire. Pour connaître les températures minimales de sécurité pour une variété de viandes et d’autres aliments, consultez le tableau à la fin de ce guide.

Sonde

  • Étape 1 : Si votre appareil est numérique, assurez-vous qu’il est allumé et qu’il enregistre la température de son environnement avant de l’insérer dans un aliment.
  • Étape 2 : Insérez votre thermomètre au centre de la partie la plus épaisse de l’aliment que vous faites cuire. Si vous utilisez un thermomètre allant au four, vous pouvez le faire avant la cuisson de l’aliment. Sinon, effectuez cette étape après que l’aliment ait cuit pendant une durée appropriée.
  • Étape 3 : Lisez la température sur l’écran ou le cadran. Comparez la lecture avec la température minimale de cuisson sûre (tableau à la fin du guide) pour l’aliment en question. Si l’aliment n’est pas encore cuit, répétez l’étape 2 après une cuisson un peu plus longue.

Infrarouge

  • Étape 1 : pointez le thermomètre infrarouge vers l’aliment pour lequel vous souhaitez prendre la température de surface. Si vous essayez de mesurer avec précision la température interne d’une huile chaude, vous pouvez prendre une louche du liquide chaud au centre de la casserole et pointer votre thermomètre vers cette louche.
  • Étape 2 : Appuyez sur le bouton de déclenchement et maintenez-le enfoncé jusqu’à ce qu’une lecture apparaisse sur le thermomètre. Un pointeur laser peut apparaître et vous montrer où vous pointez le thermomètre.
  • Étape 3 : Enregistrez la température et répétez l’opération si nécessaire.

Bonbons/fritures

  • Étape 1 : Fixez le thermomètre sur le côté de la casserole, en veillant à ce que son extrémité ne touche pas le fond de la casserole. Cela pourrait endommager ou briser le thermomètre.
  • Étape 2 : Remplissez la casserole avec les ingrédients souhaités et mettez le feu. Le bout du thermomètre doit être immergé dans le liquide.
  • Étape 3 : surveillez la lecture du thermomètre pendant la cuisson. Ajustez le feu sous la casserole si nécessaire pour éviter que la température ne monte trop haut ou ne varie trop.

Toute l’équipe du blog lestoquesdardeche.fr reste à votre disposition dans l’espace commentaire du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.