Le régime macrobiotique : Ce que vous devez savoir

Blog culinaire pour tous !

Le régime macrobiotique : Ce que vous devez savoir

juin 19, 2022 Guide d'achat cuisine 0
Le régime macrobiotique : Ce que vous devez savoir

La macrobiotique est un mode de vie qui met l’accent sur l’équilibre et l’harmonie. Il comprend un régime alimentaire rigoureux, des exercices physiques doux et des changements de comportement. Tous ces éléments visent à obtenir un mode de vie naturel et calme. Bien qu’aucune preuve scientifique ne vienne étayer les allégations de santé associées à la macrobiotique, de nombreuses personnes font état d’une meilleure santé et d’un plus grand bien-être lorsqu’elles suivent ses principes.

Certaines personnes se tournent vers les régimes macrobiotiques à la recherche d’une meilleure santé. D’autres l’essaient lorsqu’ils ont reçu un diagnostic, comme une maladie cardiaque, l’obésité ou le syndrome prémenstruel, dans l’espoir que l’alimentation macrobiotique soulagera leurs symptômes et favorisera leur guérison.

L’alimentation macrobiotique met l’accent sur les aliments naturels et biologiques. Elle préconise également l’élimination complète des produits chimiques et des ingrédients artificiels. Cette règle d’interdiction des produits chimiques s’étend aux produits d’hygiène personnelle, ainsi qu’aux autres produits utilisés à la maison.

Les types d’aliments autorisés varient légèrement selon les personnes. Plusieurs facteurs déterminent ce que vous mangez, dont les suivants :

  • les problèmes de santé existants
  • le sexe
  • l’âge
  • votre situation géographique

Qui peut bénéficier du régime macrobiotique ?


Essayez-le si vous :

  • vous souffrez d’une maladie cardiaque
  • vous êtes diabétique
  • vous présentez un risque de cancer du sein

Aucune preuve scientifique ou recherche ne suggère que l’alimentation macrobiotique peut guérir les maladies. Cependant, l’alimentation macrobiotique peut être bénéfique pour la santé de certaines personnes lorsqu’elle est utilisée comme thérapie complémentaire.

Le régime macrobiotique est largement végétarien. Il limite considérablement les graisses animales. Pour cette raison, il peut être bénéfique pour les personnes souffrant de maladies cardiaques et d’hypercholestérolémie.

L’accent mis sur les légumes le rend riche en phytoestrogènes. Il s’agit de composés chimiques naturels présents dans les plantes. Les phytoestrogènes peuvent contribuer à réduire les niveaux d’œstrogènes circulants chez certaines femmes. Selon une étude réalisée en 2001 par Trusted Source, cela pourrait réduire le risque de cancer du sein. Des recherches actualisées doivent être menées pour confirmer ou infirmer ces résultats.

L’alimentation macrobiotique peut également être bénéfique pour certaines personnes atteintes de diabète. En effet, elle élimine complètement les aliments sucrés et les sodas du régime. Ce régime met également l’accent sur les céréales complètes riches en glucides. Bien que les céréales complètes aient moins d’impact sur la glycémie que les glucides transformés, cela peut ne pas être conseillé à toutes les personnes atteintes de diabète. Cependant, on confirme qu’un régime macrobiotique est plus bénéfique qu’un régime standard pour les personnes atteintes de diabète.


Quels sont les aliments inclus ?

L’alimentation macrobiotique repose essentiellement sur la consommation de céréales complètes et biologiques. Les grains entiers représentent généralement environ 50 % de l’apport alimentaire quotidien de chaque personne comme l’explique https://uggbebe.fr. De bons exemples sont

  • le blé bulgur
  • sarrasin
  • le riz brun
  • quinoa
  • riz sauvage

Les grains céréaliers entiers sont considérés comme préférables aux pâtes et pains à grains entiers. Cela dit, ces types d’aliments transformés sont autorisés en petites quantités.

Certains légumes cultivés localement et en saison doivent représenter environ un tiers de votre alimentation quotidienne. Les légumes que vous pouvez consommer quotidiennement sont les suivants

  • le chou frisé
  • chou-fleur
  • brocoli
  • citrouille
  • bok choy
  • oignon
  • radis
  • carottes
  • persil
  • chou vert

Le reste de votre alimentation quotidienne peut inclure :

  • des cornichons
  • haricots
  • les produits à base de soja, comme le miso
  • les légumes de mer, comme les algues
  • huile végétale
  • les assaisonnements naturels, tels que le sel de mer traité naturellement.

Les techniques de préparation des aliments, notamment la cuisson à la vapeur ou le sauté, sont recommandées.

Les soupes composées des ingrédients suivants peuvent également constituer un aliment de base quotidien :

  • légumes
  • lentilles
  • algues marines
  • sel marin
  • produits à base de soja, tels que le tofu et le miso.

Quels sont les aliments à limiter ou à éviter ?

Certains aliments peuvent être consommés occasionnellement, ou quelques fois par semaine. Il s’agit notamment

  • les fruits des arbres et les baies biologiques
  • les graines
  • les noix
  • concombres
  • céleri
  • laitue

Les aliments biologiques suivants sont destinés à être consommés très rarement, ou seulement quelques fois par mois :

  • poisson
  • fruits de mer
  • produits laitiers
  • œufs
  • volaille
  • viande

Les aliments à éliminer sont

  • certains légumes, notamment les pommes de terre, les poivrons et les tomates
  • les boissons caféinées les boissons alcoolisées
  • les aliments transformés, comme le pain blanc et les gâteaux et biscuits du commerce
  • tout aliment contenant des ingrédients artificiels
  • les sodas, qu’ils soient light ou classiques le sucre et les produits contenant du sucre ou du sirop de maïs
  • mélasse
  • vanille
  • le porc
  • les fruits tropicaux, tels que les ananas et les mangues
  • les aliments chauds et épicés
  • les assaisonnements, tels que l’ail et l’origan.

Vous devez manger de manière concentrée, réfléchie et lente, sans distractions, comme la télévision. Vous ne devez manger que pour apaiser votre faim et vous devez mâcher les aliments plusieurs fois jusqu’à ce qu’ils soient presque liquéfiés. Vous ne devez boire de l’eau ou d’autres boissons, comme le thé de pissenlit, le thé de riz brun et le café de céréales, que pour satisfaire votre soif.
Quels sont les inconvénients du régime macrobiotique ?

Inconvénients :

  • Certains peuvent trouver ce régime trop restrictif.
  • La plupart des aliments autorisés sont riches en sel.
  • Le régime est pauvre en certains nutriments.

Malgré ses avantages potentiels, le régime macrobiotique ne convient pas à tout le monde. Si vous aimez la nourriture épicée ou si vous ne pouvez pas vous passer de votre première tasse de café ou de votre margarita occasionnelle, vous risquez de trouver le régime macrobiotique trop restrictif. Il est également très riche en aliments à forte teneur en sel. Il n’est généralement pas idéal pour les personnes souffrant d’hypertension ou de maladies rénales.

Pour certaines personnes, l’alimentation macrobiotique entraîne une réduction trop importante de la graisse corporelle. Comme le régime est pauvre en graisses animales, en fruits et en produits laitiers, il peut fournir trop peu de

  • de protéines
  • fer
  • magnésium
  • calcium
  • vitamines, y compris B-12

Les personnes qui adhèrent strictement à l’alimentation macrobiotique désapprouvent souvent la prise de multivitamines pour compléter cette perte de nutriments.

La macrobiotique n’est pas recommandée comme substitut aux soins médicaux ou à la thérapie traditionnelle pour toute personne confrontée à un diagnostic, comme une maladie cardiaque, un diabète ou un cancer.

Comment commencer le régime macrobiotique ?

Avant de commencer un régime macrobiotique, il est bon de consulter votre médecin ou un diététicien. Si vous décidez de l’essayer, vous devrez peut-être apporter quelques modifications à votre cuisine, y compris à votre réfrigérateur.

La façon dont les aliments sont cuits et préparés, ainsi que les types d’ustensiles de cuisine utilisés, sont importants. La cuisson au four à micro-ondes ou à l’électricité n’est généralement pas recommandée. La cuisine macrobiotique se veut une expérience tranquille et apaisante. Elle implique généralement l’utilisation de

  • du bois naturel et non traité
  • de l’acier inoxydable des casseroles,
  • poêles et ustensiles de cuisine en émail et en céramique.

Vous devez éliminer les matières plastiques de la cuisine et les remplacer par du verre ou de l’acier inoxydable.

Conclusion :

Pour ceux qui peuvent éviter les carences nutritionnelles, l’alimentation macrobiotique peut être bénéfique pour la santé. Elle ne doit jamais remplacer les traitements médicaux traditionnels. Les personnes souffrant de problèmes médicaux spécifiques, tels que le cancer ou l’obésité, doivent obtenir l’accord d’un médecin avant de commencer. Les personnes simplement intéressées par une meilleure santé peuvent également bénéficier de l’avis d’un médecin ou d’un diététicien avant de commencer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.